Journées d'études internationales "Du geste à la trace. De la trace à la mémoire. Trajectoires d’archivage des vidéos vernaculaires de la révolte et du conflit en Syrie et au-delà"

5-6 juillet 2018, Bibliothèque Nationale de France, salle 70. Organisée dans le cadre du programme ANR Shakk "De la révolte à la guerre en Syrie : conflits, déplacements, incertitudes" associant le CéSor, l’Ifpo, le département de l’audiovisuel de la BNF et l’Iremam.
Avec notamment Myriam Catusse, chargée de recherche à l'IREMAM, membre du projet SHAKK et Vanessa Guéno, chercheuse associée à l'IREMAM. 

Depuis 2011, la révolte et la guerre en Syrie ont engendré une masse considérable de vidéos filmées par des manifestants, des activistes, des combattants. Élaborées à la marge des cadres institués de la production médiatique, ces formes de communications audiovisuelles constituent une ressource précieuse pour comprendre, se souvenir et, éventuellement, juger. Ces journées d’études visent à faire un état des lieux des pratiques et des trajectoires d’archivage de ces vidéos afin de mieux en cerner les enjeux épistémologiques et mémoriaux.

Année
2018