Istock by Getty Images, image libre de droit, © danielsbfoto

Istock by Getty Images, image libre de droit, © danielsbfoto

Journée d’études « Figures sensibles de la traversée en Méditerranée »

Vendredi 30 septembre 2022, 10h-17h, MMSH, salle Paul-Albert Février, Aix-en-Provence et en visioconférence. Lien Zoom : https://univ-amu-fr.zoom.us/j/95678642565?pwd=QkhqMWY0MTczeE9oVFR1aUlneDRyQT09 / ID de réunion : 956 7864 2565 / Code secret : 641340

Journée d’étude organisée dans le cadre du projet CARGO, soutenu par l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM). Coordinateurs du projet CARGO : Saïd Belguidoum (IREMAM) et Constance De Gourcy (MESOPOLHIS). La journée s’adresse à tout public et est ouverte aux étudiants en Licence, Master et doctorants.

Parmi les moyens de circulation, le bateau est plus qu’un moyen de transport, il est un trait d’union qui jalonne l’expérience migratoire et favorise une expérience de la mobilité en train de se faire, d’un espace à un autre, sans qu’elle ne soit jamais stabilisée, toujours en train de se recomposer au gré des récits de la traversée. C’est pourquoi cette journée d’études cherche précisément à porter l’attention sur les dynamiques de l’entre-deux alors que l’on n’est plus « ici » et pas encore « là-bas » et que se redessinent les identités et les appartenances. Les mobilités seront donc appréhendées comme des pratiques de circulation en train de se faire dans un entre-deux spatial, temporel, culturel, social et linguistique, des mobilités révélatrices d’enjeux à l’échelle de sociétés en mutation. À l’écart des représentations médiatiques des migrants qui mobilisent l’image des flux et les invisibilisent, nous chercherons à reconstituer des portraits sensibles de la traversée, à comprendre les imaginaires qui les portent et plus largement à éclairer à les dynamiques mémorielles contemporaines à l’aune de celles du passé.

Programme 

10h - Introduction : Saïd Belguidoum (IREMAM) et Constance De Gourcy (MESOPOLHIS)

10h30 -12h30 - Session 1 - Modération : Eleni Demetriou (MESOPOLHIS)

- Anne-Françoise Volponi (PASSIM), « Traversées siciliennes en clair-obscur ».
- Liza Terrazzoni (CEMS), « La traversée entre la France et l'Algérie comme objet de recherche : enjeux méthodologiques et épistémologiques ». 
- Andrea Gallinal Arias (MESOPOLHIS), « L'archipel des îles Canaries : espace(s) de transit en constante mutation ».
- Saïd Belguidoum (IREMAM), « Imaginaires de la traversée : à quoi rêve le harraga ? ».

13h30-16h30 - Session 2 - Modération : Maria Elena Buslacchi (MESOPOLHIS)

- Francesca Messineo (Università La Sapienza, Rome), "Italian families in Tunisia, a story of multiple crossings through and beyond the Mediterranean Sea".
- Melissa Moralli (Università di Bologna), « Formes de (im)mobilité et Méditerranée : le potentiel de l'art comme espace de dénonciation et de transformation ».
- Silvia Aru (Universitàdi Torino) et Anna Daneri (curator), « EUFEMIA, les naufragés et les rescapés. Un projet artistique en mouvement autour de la frontière franco-italienne à Vintimille ».

Propos conclusifs : Raymond Follin (Mare Nostrum –Radio Zinzine Aix)
Échanges et discussions avec Léna Haziza (Mesopolhis/Migrinter)

Exposition de posters et projections sonores Figures de la traversée par Anne de Giafferri & Christian Delécluse (artistes)

À retrouver sur le carnet de l’Institut Sociétés en Mutation en Méditerranée (SoMuM)