antoine-perrier

Antoine Perrier

Chargé de recherche au CNRS
Contact : antoine.perrier@sciencespo.fr

Recherche

Discipline : Histoire
Spécialité : Histoire contemporaine du Maghreb (XIXe-XXe siècles)
Terrains : Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Algérie) et singulièrement Maroc
Co-responsable du pôle Histoire et islamologie : objets et pratiques (depuis septembre 2022)
Chargé de mission auprès de la direction du GIS Moyen-Orient Mondes Musulmans, responsable adjoint du chantier « Maghreb 3D » (2022-).
Secrétaire scientifique du forum Insaniyyat Tunis 2022.
Coordinateur scientifique du Projet Tarima - Tārīẖ al-Maghrib - écrire l’histoire du Maghreb moderne et contemporain (financement CollexPersée avec la Bulac, 2022-2024).

Thèmes de recherche

- Histoire de l’État au Maghreb
- Histoire des protectorats et zones internationales
- Histoire des administrations et des institutions publiques au Maroc et en Tunisie
- Histoire des pratiques juridiques
- Histoire de l’assistance et de la pauvreté
- Histoire des politiques publiques
- Histoire économique
- Sources arabes et historiographie du Maghreb 

Parcours académique

Agrégé d’histoire. 
Ancien membre de la Casa de Velázquez.  
Diplômé de Sciences Po et docteur en histoire : La liberté des protégés : souverains, ministres et serviteurs des monarchies marocaine et tunisienne sous protectorat français, 1881-1956, dir. Paul-André Rosental et M’hamed Oualdi, 2019.

Affiliations récentes

2021- : chargé de recherche de classe normale au CNRS.
2020-2021 : membre scientifique de l’EHEHI – Casa de Velázquez.
2018-2020 : ATER et coordinateur de la préparation à l’agrégation d’histoire, Sorbonne Université.
2015-2018 : doctorant contractuel à Sciences Po. 

Enseignements

2022-2023 : Sorbonne Université
TD de préparation à l’agrégation d’histoire pour la question d’histoire contemporaine « Les sociétés africaines et le monde (1900-1980) ». 

2022-2023 : Sciences Po, campus de Menton
Cours de L2, « Les sociétés arabes et leur passé : patrimoine, sources, sciences sociales à la période contemporaine ».
Cours magistral d’histoire de L1 « Histoire du XIXe siècle : Europe, Maghreb et Moyen-Orient ». 

2021-2022 : Sciences Po, campus de Menton
Cours de L2, « Les sociétés arabes et leur passé : patrimoine, sources, sciences sociales à la période contemporaine ».

2021-2022 : Sciences Po Aix  
TD de L2, « Histoire des relations internationales » (cours de N. Badalassi).

2018-2020 : Sorbonne Université
Coordinateur pédagogique de la préparation à l’agrégation d’histoire et du master recherche-agrégation à Sorbonne Université.
Préparation à l’agrégation d’histoire (TD et colles d’histoire contemporaine).
TD de L3, « Villes et campagnes du Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècles) » (cours de C. Mayeur-Jaouen).
TD de L3, « Des empires aux États, du nationalisme aux nations(Histoire de l’islam, XVIIIe-XXIe siècles) » (cours de C. Mayeur-Jaouen).
TD de L2, « Les sociétés du Maghreb et du Moyen-Orient de 1945 à nos jours » (cours de A.L. Dupont).

2015-2018 : Sciences Po (2015-2018)
Cours de L1 et L2, « Histoire politique du Maghreb contemporain(XIXe-XXe siècles) ».
TD de L1, « Révolutions, empires, nations : une histoire politique du XIXe siècle européen » (cours de N. Delalande).

Publications

Ouvrage

Les monarchies protégées. Les États marocain et tunisien sous protectorat français (1881-1956), à paraître aux éditions de l’EHESS (manuscrit accepté). 

Articles

2021

« Tanger, ville fermée. Le sabotage économique d’une ville internationale par la France et l’Espagne (1912-1956) », 20&21. Revue d’histoire, vol. 150, n°2, 2021, p. 65-79.

Local Legitimacy and State-building: Qaids as Parts of a Composite State in Colonial Tunisia”, International Journal of Middle-East Studies, vol. 53, n°4, 2021, p. 665-671.

« Les désarrois du ministre H̱ayr al-Dīn. La faillite des dynasties ottomane et beylicale d’après les mémoires de Ṭāhar Bāšā (1921-1934) », Arabica. Journal of Arabic and Islamic Studies, vol. 68, n°4, 2021, p. 337-385. 

2020

« Les archives d’un pacha. Conflits fonciers et expertise locale du gouverneur de Salé dans le Maroc colonial », Revue d’histoire moderne et contemporaine, vol. 67, n°4, 2020, p. 7-30.

« Gouverner sans compter : les effectifs des fonctionnaires marocains et tunisiens entre État colonial et monarchies protégées », Histoire & Mesure, vol. 35, n°2, 2020, p. 19-42.

2019

« Faire vivre et mourir les institutions. Les congrégations soumises au verdict du Conseil d’État (1900-1904) », Revue historique, vol. 689, n°1, 2019, p. 57-76.

« Un protectorat provisoire pour toujours. Réforme des États et usages du temps politique chez les élites coloniales et makhzéniennes au Maroc et en Tunisie », Histoire@Politique, vol. 39, 2019, en ligne.

2018

« Écrire au réconfort de Dieu. La patrimonialisation des savoirs administratifs des monarchies marocaine et tunisienne sous le Protectorat », L’Année du Maghreb, n°19, 2018, p. 19-35.

« Une chorégraphie pour rien. La communication politique lyautéenne et la distribution des pensions militaires au Maroc après la Première Guerre mondiale », Outre-Mers, Revue d’histoire, vol 106, n°400-401, 2018, p. 237-257.

2015

« La bourgeoisie catholique au Conseil d’État (1879-1914) », Revue d’histoire de l’Église de France, t. 101, n°245, 2015, p. 141-155.

Chapitres, notices, contributions

2021

« Les biens du Bien. Charité et assistance publique dans l’œuvre des fondations pieuses (awqāf) tunisiennes (1875-1956) », Laura Ruiz de Elvira et Sahar Aurore Saeidnia (dir.), Les mondes de la bien-faisance. Les pratiques du bien au prisme des sciences sociales, Paris, CNRS éditions, 2021, p. 307-326.

« Les protectorats d’Afrique du Nord », Encyclopédie d’histoire numérique de l’Europe, en ligne, février 2021.

« Le règne de Moulay Abdelaziz, sultan du Maroc, à travers les photographies de Gabriel Veyre (1904-1908) », Encyclopédie d'histoire numérique de l'Europe, en ligne, juin 2021.

« Nāṣir Bāy » ; « Aḥmad II Bāy » ; « Munṣif Bāy » ; « Muḥammad al-Amīn Bāy » ; « Néo-Destour », Third Edition of the Encyclopedia of Islam, Brill, à paraître.

2017

« Les mobilisations, au front et à l’arrière, des membres du Conseil d’État », Comité d’histoire du Conseil d’État, Le Conseil d’État et la Grande Guerre, Paris, La Documentation française, 2017.

Revues en ligne

2020

« Les ‘‘fleurs du style makhzen’’. Nécessités et difficultés de la traduction des manuscrits arabes en contexte colonial », Page 19. Bulletin des doctorants et jeunes chercheurs du Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1/Paris 4, 2020.

2019

« Approches prosopographiques, approches internationales à travers les fonds du Conseil d’État », Carnets en ligne des Archives nationales « Le Labo des archives », juin 2019.

2017

« Le Makhzen introuvable. Les sources marocaines de l’histoire de l’État à l’époque contemporaine », Carnets du Centre Jacques Berque (CNRS-IFRE, Rabat), mai 2017.

Recensions

2021

« L’Algérie au bout du fil », recension de Arthur Asseraf, Electric News in Colonial Algeria, Oxford, Oxford University Press, 2019 ; La vie des idées, 2021.

Augustin Jomier, Islam, réforme et colonisation. Une histoire de l’ibadisme en Algérie (1882-1962), Paris, éditions de la Sorbonne, 2020 ; Le Mouvement social, 2021.

2020

« Le cœur colonial mis à nu », recension de Ann Laura Stoler, Au cœur de l’archive coloniale. Questions de méthode. Traduit de l’anglais par Christophe Jaquet et Joséphine Gross, Paris, éditions de l’EHESS, 2019 ; La Vie des idées.

2019

Christine Mussard, L’obsession communale. La Calle, un territoire de colonisation dans l’Est algérien, 1884-1957, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2018 ; Histoire@politique, 30 juin 2019.

2018

Damien Lorcy, Sous le régime du sabre : la gendarmerie en Algérie, 1830-1870, Rennes, Presses Universitaires de Rennes/Service historique de la Défense, 2011 ; Arabica. Revues d’études arabes et islamiques, n°65, 1-2, 2018.

Fabien Deshayes et Axel Pohn-Weidinger, L’Amour en guerre. Sur les traces d’une correspondance pendant la guerre d’Algérie, Paris, Bayard, 2017 ; Sociologies, mai 2018.

2017

Avec Myriam Catusse, Compte-rendu de la journée d’études « Enquête sur la bienfaisance », IREMAM, Aix-en-Provence, 11 et 12 décembre 2017 ; Le carnet du Mouvement social.

« Le Royaume de la déraison », recension de Guillaume Lachenal, Le Médecin qui voulut être roi. Sur les traces d’une utopie coloniale, Paris, Seuil, 2017 ; La Vie des idées, 29 novembre 2017.

Trad. en anglais : « Unreasonable rule », Books & ideas.

Mary D. Lewis,& Divided Rule: Sovereignty and Empire in French Tunisia, 1881-1938, Berkeley, University of California Press, 2014 ; Annales. Histoire, Sciences sociales, 2017/4.

Programmes de recherche

2021- : COST – Who Cares in Europe ? (Working Group 2 / The Mixed Economy of Welfare) (coord. Fabio Giomi), projet « Associational Archive ».
2018- : ANR « ENDLESS - Enjeux de l’essor du salariat aux portes de l’Europe. Le prisme de Tanger » (coord. Alexandra Bidet, Centre Maurice Halbwachs, EHESS).

Activités collectives

Membre du comité de rédaction de L’Année du Maghreb (2021-)
Membre du comité de rédaction de Histoire@politique. Revue du centre d’histoire de Sciences Po (2021-)

Organisation d’un hackathon de transcription des manuscrits maghrébins de la Bulac pour le développement d’un outil HTR pour l’arabe maghrébin (partenariat GIS MOMM-Bulac) (décembre-mars 2021-22)

Organisateur de l’école de printemps « Les manuscrits maghrébins et les humanités numériques en France. Collections, technologies et nouveaux usages scientifiques », 2-4 mai 2022.

Avec Catherine Mayeur-Jaouen, organisateur du séminaire « Histoire contemporaine du Maroc – Recherches en cours (XIXe-XXe siècles) », Centre Jacques Berque, 2021-2022. 

Avec Fabio Giomi, organisateur des journées d’études à l’IREMAM, dans le cadre du programme COST Action Who Care’s in Europe ?, « Les archives des associations en Europe et au Moyen-Orient : perspectives croisées », 17 et 18 mai 2022. 

Avec Scott Viallet-Thevin, organisateur des journées d’études, au Centre Jacques Berque, « Dynamiques économiques de la société marocaine. Travail, classes sociales et politiques publiques », 30 et 31 mai 2022.

Coordination de l’organisation des journées d’études des doctorants de l’IREMAM, 22 juin 2022.