Partenaires

CNRS
 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > Pages personnelles > Des post-doctorants

LABADIE Damien



Post-doctorant du programme ERC HornEast
Horn & Crescent. Connections, Mobility and Exchange
between the Horn of Africa and the Middle East in the Middle Ages



Spécialité : Philologie des langues de l’Afrique orientale


Courriel : damien.labadie@univ-amu.fr

Site personnel : https://damienlabadie.blogspot.com

- Membre du pôle « Histoire et islamologie : objets et pratiques »

Domaines de recherche

  • Civilisations et littératures de l’Orient chrétien
  • Philologie des langues anciennes de l’Afrique orientale (arabe, copte, guèze, vieux-nubien)
  • Littérature chrétienne ancienne (patristique, liturgique et apocryphe)
  • Histoire proto-byzantine
  • Histoire du culte des saints dans l’Antiquité et le Moyen Âge
  • Histoire du judaïsme du Second Temple

Parcours académique

  • 2013-2017 : Doctorat en histoire des religions et anthropologie religieuse, « L’invention du protomartyr Étienne : sainteté, pouvoir et controverse dans l’Antiquité (Ier VIe s.) », École pratique des hautes études, préparé sous la direction de Muriel Debié (EPHE-Sorbonne) et Rémi Gounelle (Université de Strasbourg), soutenu le 11 décembre 2017.
  • 2011-2013 : Master en langues et littératures anciennes orientales, en co-diplomation entre l’École des langues et civilisations de l’Orient ancien (Paris) et l’Université de Louvain-la-Neuve (Belgique).
  • 2009-2011 : Master en langues et littératures anciennes orientales, École des langues et civilisations de l’Orient ancien (Paris).

Enseignements

  • Depuis 2018 : Professeur d’arabe classique et dialectal (syro-libanais) à l’École française de Rome.
  • Depuis 2017 : Professeur d’éthiopien classique (guèze) à l’Institut catholique de Paris.
  • Depuis 2015 : Professeur d’hébreu biblique à l’institut al Mowafaqa, Rabat (Maroc).

Engagements et responsabilités scientifiques

  • Président de la Société pour l’étude de la littérature apocryphe chrétienne.
  • Secrétaire de rédaction de la revue Judaïsme ancien / Ancient Judaism.
  • Membre de la Société Asiatique.
  • Membre de l’Association pour l’étude de la littérature apocryphe chrétienne.

Publications

Chapitre d’ouvrage

« Écrit de Damas (édition et traduction) », dans K. Berthelot, M. Langlois et T. Legrand (éds), Bibliothèque de Qumrân, vol. 3b, Paris, Cerf, 2017, p. 3-255.

Articles

« A Newly Attributed Coptic Encomium on Saint Stephen (BHO 1093) », dans M. Vinzent (éd.), Studia Patristica XCII : Papers presented at the Seventeenth International Conference on Patristic Studies held in Oxford 2015. Volume 18 : Liturgica and Tractatus Symboli ; Orientalia ; Critica et Philologica ; Historica, Leuven — Paris — Bristol, Peeters, 2017, p. 187-193.

« L’Épître de Lucien : genèse et destin d’un apocryphe à succès », dans A.-C. Baudoin et M. Lata (éds), Sacré canon. Autorité et marginalité en littérature, Paris, éditions rue d’Ulm, 2017, p. 95-107.

« Le contexte historique des Pères apostoliques : martyre et eschatologie aux deux premiers siècles de notre ère », Hokhma 111 (2017), p. 7-30.

« Une version éthiopienne des Actes apocryphes du protomartyr Étienne. Édition, traduction et commentaire du manuscrit BnF d’Abbadie 110 », Le Muséon 128 (2015), p. 415-472.

« Codices and early printed editions preserved at Strasbourg », avec E. Steinová et O. Adankpo dans E. Rose (éd.), The Apocryphal Acts of the Apostles in Latin Christianity. Proceedings of ISCAL 1, Turnhout, Brepols, 2014, p. 117-126.

Recensions d’ouvrages

Stéphane Verhelst (éd.), Jean de Bolnisi, Homélies des dimanches de carême suivant la tradition de Jérusalem et autres homélies (I-XIV), Texte géorgien Surab Sardjveladze (I-X), Tamila Mgaloblišvili (XI et XIV), Ekvtime Koçlamazašvili (XII-XIII). Introduction, traduction, choix des variantes et notes Stéphane Verhelst, Paris, Cerf, 2015 (Sources chrétiennes 580), dans Revue de l’histoire des religions, 2018, 1, p. 163-166.

Bernard Barc, Siméon le Juste : l’auteur oublié de la Bible hébraïque, Turnhout, Brepols, 2015, (Judaïsme ancien et origines du christianisme 4), dans Apocrypha 28 (2017), p. 255-258.

Estelle Cronnier, Les inventions de reliques dans l’Empire romain d’Orient (IVe-VIe s.), Turnhout, Brepols, 2015 (Hagiologia 11), dans Apocrypha 28 (2017), p. 281-283.

Pierluigi Piovanelli et Tony Burke (éds), Rediscovering the Apocryphal Continent. New Perspectives on Early Christian and Late Antique Apocryphal Texts and Traditions, Tübingen, Mohr Siebeck, 2015, dans Judaïsme ancien / Ancient Judaism 5 (2017), p. 300-306.

Régis Burnet, Les douze apôtres. Histoire de la réception des figures apostoliques dans le christianisme ancien, Turnhout, Brepols, 2014, dans Judaïsme ancien / Ancient Judaism 5 (2017), p. 300-306.

Stephan Witetschek, Thomas und Johannes – Johannes und Thomas. Das Verhältnis der Logien des Thomasevangeliums zum Johannesevangelium (Herders Biblische Studien 79), Fribourg – Bâle – Vienne, Herder, 2015, dans Apocrypha 27 (2016), p. 235-237

Alexander Toepel, Das Protevangelium des Jakobus. Ein Beitrag zur neueren Diskussion um Herkunft, Auslegung und Theologische Einordnung, Münster, Aschendorff Verlag, 2014, dans Apocrypha 26 (2015), p. 366-369

Lily C. Vuong, Gender and Purity in the Protevangelium of James, Tübingen, Mohr Siebeck, 2013, dans Apocrypha 26 (2015), p. 369-371.