Partenaires

CNRS
 



Rechercher



Maison méditerranéenne des sciences de l'homme Iremam
5 rue du Château de l'Horloge
BP 647
13094 Aix-en-Provence
France
Contact

Accueil > À la une

Vient de paraître

par Marie-Pierre Oulié

La rivalité d’honneur ou la fabrique de l’altérité.
Les joutes satiriques entre Ǧarīr et al-Aḫṭal

Mohammed Bakhouch
Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, Iremam, coll. « Textuelles », 316 p.



Cet ouvrage présente des naqā’iḍ en format bilingue.
Le terme naqā’iḍa, qu’on peut traduire par joutes satiriques, désigne des paires de poèmes railleurs, composés sur le même mètre et la même rime. Elles opposent deux poètes appartenant à des groupes différents (clans ou tribus) qui s’affrontent sur le mode caustique et jouent malicieusement de l’intertextualité. Attestées dès l’époque antéislamique, ces joutes poétiques connaîtront leur apogée à l’époque umayyade (661-750 après J. C.). Mohammed Bakhouch propose ici une traduction des naqā’iḍ qui opposèrent, pendant vingt-trois ans, les poètes Ǧarīr (ayant vécu à al-Baṣra, l’actuelle Bassora, en Irak, mort en 729) et al-Aḫṭal (d’une tribu nomade de l’Est d’al-Jazîra, mort en 710). La traduction des vingt et un poèmes du recueil (le vingt unième est dû au poète al-Farazdaq, mort en 728 à al-Baṣra) est précédée d’une présentation dans laquelle l’auteur met en exergue le rôle de l’honneur (le ’irḍ) dans ces naqā’iḍ et leur triple dimension satirique, magique et dialogique.





Mohammed Bakhouch est professeur de littérature arabe ancienne du département d’études moyen-orientales d’Aix-Marseille Université et membre de l’Iremam.

Commander cet ouvrage sur le site des PUP :
https://presses-universitaires.univ-amu.fr/rivalite-dhonneur-ou-fabrique-lalterite
ISBN : 9791032001622

Ouvrage publié avec le soutien de l’Iremam, Aix-Marseille université/Cnrs, Aix-en-Provence, France.